QUELLE EST VOTRE VIBRATION ?

L'heure des voeux est un moment magique


Souvent nous amalgamons "les bonnes résolutions" avec l'idée de poser ses voeux car l'après-fête nous rappelle parfois des morales sociales dont l'injonction pourrait paradoxalement nous pousser aux extrêmes : se soûler ou se momifier ! Dans tous les cas, ne plus s'écouter vraiment.


L'on parle de s'entendre avec quelqu'un, mais qu'en est-il de soi-même ?


Face à la frustration, tout est de bon secours. L'enfer est pavé de bonnes intentions et, contrairement à Sartre, je crois que le tout premier enfer - comme notre tout premier paradis - c'est nous ! L'année 2020 nous a guidé loin dans ce face-à-face avec nos incertitudes, nos peurs, nos manques si longtemps étouffés. Or quand un poids tombe fort d'un côté de la balance, son retour en sens contraire penche tout aussi puissamment. Comme une vibration qui oscille, notre être entier est un vibrato que nous jouons autant que nous ressentons.


"Je fais voeu de..." plutôt que "je veux"


Dans ce "voeu" où le cercle du "o" embrasse tendrement celui du "e", je pose l'intention puis je relâche, comme un enfant pense à quelque chose qu'il aime avant de souffler sur le pissenlit qui s'envole. Dans "je veux", il y a quelque chose du tyran malheureux, plus impuissant que puissant face à ce grand manège collectif.


Dans cet instant précieux où tout mon être fait voeu de, je reçois ce que la musique en moi vibre. Cela m'enchante comme un Harry Potter face au champ des possibles : l'innocence associée au courage, le regard de la nativité accompagné de sa soeur, la témérité. À chaque nouveau jour, nous renaissons en oubliant la majorité de ce qui s'est déroulé pendant nos songes. Et nous le dépassons, avec la profonde confiance que nous saurons nous rappeler de ce qui est nécessaire ou que nous saurons quoi fair